Une clef pour ouvrir les portes de l'emploi : Votre attitude

  • Source: Coach Lola
  • Date: mer. 08 fév. 2017
  • Visites: 2743
  • Commentaires: 0

Vous avez été nombreux à réagir positivement à mon premier article-coaching et je vous en remercie. Nombreux sont ceux qui m’ont également écrit afin d’obtenir plus d’éléments pour améliorer leurs CV. J’ai noté cette requête avec beaucoup d’attention.  Soyez rassurés, je compte proposer très bientôt des modèles de CV à télécharger sur le site internet de mon cabinet (nos contacts dans ma signature).

Vous apporter des solutions et des conseils pratiques pour votre recherche d’emploi est la mission que je me suis fixée au travers de la rubrique Jobtimise. L’aventure ne fait que commencer…

Cette semaine, je vais vous parler d’une clef sous-estimée dans votre recherche d’emploi : Votre attitude

Peu importe notre âge et notre situation professionnelle actuelle, nous avons tous traversé au moins une fois dans notre vie une période de recherche d’emploi. Du futur diplômé de l’INPHB au Président Barack Obama, la préparation du CV et l’entretien d’embauche est un exercice incontournable de tous parcours professionnel.

Il faut reconnaitre que la recherche d’emploi peut s’avérer stressante et frustrante en fonction du niveau de chômage dans le pays où l’on se trouve et du dynamisme du secteur d’activité dans lequel nous postulons. Face aux challenges et à la réalité de la recherche d’emploi, développer une attitude positive est plus facile à dire qu’à faire.

Il n’existe aucune formule magique pour acquérir une attitude positive. Par contre, certains comportements sont à proscrire. Je vais passer en revue les 3 phases clefs d’une recherche d’emploi classique et vous recommander des attitudes à adopter pour rester positif et optimiser ses chances.

1-    AVANT l’entretien / La phase de candidature – « Je n’y arriverai pas, c’est même pas la peine de postuler »

Le meilleur conseil que je puisse donner à un chercheur d’emploi est d’établir un planning et de s’y tenir. Les personnes qui ont un plan d’action et s’y attèlent de manière intensive auront plus de succès dans leurs démarches. Même s’ils sont frustrés, ils se remettent plus vite des échecs que les autres parce qu’ils ont un plan auquel ils se sont engagés à tenir.

2-     PENDANT l’entretien – « Je ne suis pas enthousiaste car mon profil ne correspond pas vraiment au poste »

L’entretien d’embauche est votre moment pour briller et non pas le moment pour vous poser 10 000 questions existentielles. Vous avez quelques minutes pour démontrer au recruteur en quoi vos points forts et votre expérience pourront servir l’entreprise si votre candidature est retenue.

A ce stade, le challenge n’est plus la question de l’expérience professionnelle mais bien au contraire votre personnalité. Si le poste vous intéresse, dites-le !

3 - APRES l’entretien- « Je ne serai pas retenu, ce n’est même pas nécessaire de les relancer »

Vous avez un sentiment amer après l’entretien d’embauche. Vous n’en retenez que toutes les petites erreurs que vous avez commises et les réponses que vous n’avez pas formulées. Vous êtes persuadé d’avoir échouer. Faites très attention à ce type de pensées négatives car votre jugement ne correspond pas au leur. Oubliez les lamentations et pensez à assurer le suivi de l’entretien afin de confirmer votre intérêt pour l’entreprise et le poste à pourvoir.

 

Quelque soit la difficulté de votre recherche d’emploi, il est important de faire preuve d’optimisme tout au long du processus. Apprenez à tirer les leçons d’un refus de candidature et à rebondir. Lors de l’entretien, le recruteur attachera autant d’importance à votre personnalité et à votre attitude qu’à vos compétences, par conséquent soyez souriant, positif et dynamique jusqu’au bout.

 

Bon courage & rdv Mercredis prochain.

 

Coach Lola

Cabinet Lola Wise – Formation continue & Coaching Professionnel

www.lolawise.com

contact@lolawise.com

22 01 02 61

 




Educarriere sur Facebook