Se faisant passer pour des acheteuses, ils escroquent sur Internet

  • Source: PLCC
  • Date: vend. 03 fév. 2017
  • Visites: 870
  • Commentaires: 0

Suspectés d'être des cyberdélinquants, KI SOULEYMANE alias «GAELLE HEBERT», «VIGOUREUSE HORTENSE» et AKRE ABEL alias «BOUR ANE» ont été conduits devant le Parquet d'Abidjan.

Ils pourraient être poursuivis pour utilisation frauduleuse d'éléments d'identification de personnes physiques et escroquerie sur internet.

Interpellés dans la commune de Yopougon, KI SOULEYMANE et AKRE ABEL ont été conduits à la PLCC (Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité). L'expertise du Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN) de la DITT (Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques), a permis de découvrir des conversations qu'ils ont eu avec leurs victimes. Des extraits de faux chèques, un site fictif de transfert de colis et de faux certificats de paiements ont également été découverts par le LCN.

Lors de leurs auditions, ils ont déclaré qu'ils s'adonnent à la cyber-escroquerie depuis 2015 alors que KI SOULEYMANE n'avait que 15 ans et AKRE ABEL, 17 ans. Ils ont ajouté qu'ils parcourent les sites de vente en ligne, se faisant passer pour des personnes de races blanches , qui seraient des acheteuses de biens mobiliers sur internet. Se servant des faux profils "GAELLE HEBERT", "VIGOUREUSE HORTENSE" ET "BOUR ANE", ils font croire au vendeur du bien posté sur le site qu'ils sont intéressés par son produit et qu'ils veulent l'acheter. Une fois d'accord avec le vendeur, ils émettent un faux chèque au nom de ce dernier, le surévaluent par rapport au prix du bien. Par le canal d'un site fictif de transfert de colis créé par eux-même, ils transmettent ledit chèque avant de demander que leur soit reversée la valeur du surplus qui représente selon eux la taxe du site de transfert. Une fois en possession de cet argent, ils coupent tout contact avec leurs victimes.

De cette pratique, ils aurraient obtenu la somme d'environ 4.800 euro soit 3.332.500 F cfa.




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour