Nominations dans l'Armée : Alain Lobognon fait des révélations sur Chérif Ousmane

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 28 janv. 2017
  • Visites: 3983
  • Commentaires: 0
Promu à la tête des Commandos parachutistes ivoiriens, Chérif Ousmane a été pendant longtemps l'un des fers de lance de la rébellion. Sur les réseaux sociaux, Alain Lobognon, proche de Guillaume Soro a livré des détails sur la participation du soldat à la guerre en Côte d'Ivoire.

Je sais que cette publication va me valoir des commentaires acerbes mais il est de mon devoir de rétablir les faits. Puisse Dieu nous pardonner et nous donner sagesse et discernement. Bon week-end à tous(...)Quand la crise de 2002 éclate, tous les regards sont tournés vers Bouaké d'où sont attendues les grandes décisions. Pourtant l'Ouest est secoué par des violences extrêmes impliquant des hommes inconnus des bataillons du MPCI. En ces temps-là, les acteurs politiques pour un accord politique, après à Lomé, se sont déportés en France. Le drame s'est accentué ici. Accord signé. alors que s'agitent les uns et les autres pour intégrer le gouvernement.

SORO K. GUILLAUME, lui n'a qu'un seul souci : l'Ouest. Nous sommes début février 2003. Ça défile à Bouaké. De jolis CV en main. Happant SORO K. GUILLAUME pour parler de leur avenir. À Abidjan, ça défile pour empêcher la mise en place du gouvernement de réconciliation nationale. Pauvre Seydou Diarra. Gros sacrilège pour les durs. Des rebelles à La Défense et à la Sécurité. Jamais!

SORO K. GUILLAUME ne rêve que de l'Ouest. S'y rendre. Un soir, le voilà en route pour Man. En treillis. La capitale de l'Ouest. Sa garde rapprochée l'accompagne. N'est-ce pas trop risqué? Dans sa randonnée, il essuie sa première tentative d'assassinat. On saura plus tard qui étaient les donneurs d'ordre. Le SG SORO K. GUILLAUME n'abandonne pas. Il revient sur Bouaké avec beaucoup de notes et un projet en tête. Repartir dans l'Ouest.

Sont convoqués au QG de Bouaké, tous ceux que l'on appelait les CO. Les commandants des opérations. Qui accepte de libérer l'Ouest? Seul Cherif Ousmane se montre volontaire, lui qui malgré la blessure au bras, n'a pas cessé de garder la forme, loin du centre/ville. Feuille de route en deux lignes :

1) Chasser les Libériens de l'Ouest.

2) Sécuriser tout l'Ouest.

Discipliné, il se fend d'un "Allah Diana!" L'accompagnent des jeunes qui font équipe avec lui depuis octobre 2002. Loss, Koné Gnangban, Souley pour libérer et sécuriser l'Ouest. Cherif et son commando après les entraînements à la base aérienne de Bouaké, qui dispose du matériel, font leurs "adieux" à Bouaké. Tous ceux qui revenaient de Man étaient sûrs que Cherif Ousmane et ses amis, reviendraient dans des cercueils. Très sûr de son commando, SORO K. GUILLAUME regagne enfin son poste de Ministre d'Etat, Ministre de la Communication à Abidjan.

Nous sommes en avril 2003. Les hostilités ont démarré. Stationnés à Danané, Cherif Ousmane et ses hommes sont pilonnés. L'ennemi est vite identifié. Ce sont des Libériens et des Sierra-Léonais. Des chiens de guerre, arrivés en Côte d'Ivoire sans invitation. Ils s'étaient installés à Man e (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents