Électricité en Côte d'Ivoire : Ce que Adama Toungara pense de l'énergie solaire

  • Source: Soir Info
  • Date: mer. 28 déc. 2016
  • Visites: 3068
  • Commentaires: 0
« L'énergie solaire, je ne sais pas si c'est un mythe. Tout le monde pense que parce qu'on a le soleil en abondance, que cela peut régler nos problèmes », a souligné Adama Toungara, ministre du pétrole et de l'énergie.

Il a fait cette observation le 21 décembre 2016, à son cabinet, au Plateau, au cours d'une rencontre de restitution de la mission de benchmarking du secteur de l'énergie de cinq pays de l'Afrique de l'ouest, organisée par ce ministère, du 11 au 22 octobre 2016, à l'attention des journalistes et leaders de mouvements des consommateurs. « L'énergie solaire est une énergie intermittente. C'est à dire qu'elle n'est pas en continue. Vous ne pouvez pas avoir l'énergie 24 heures sur 24. Ensuite, le taux d'ensoleillement au Sénégal et ici, n'est pas le même. Comme le taux d'ensoleillement à Abidjan et à Odienné, ce n'est pas la même chose. Donc, si vous prenez les mêmes unités de production d'énergie solaire, et que vous les mettez au Sénégal et en Côte d'Ivoire, le taux de rendement ici sera plus faible. Donc, l'énergie que vous allez produire sera plus chère », a-t-il expliqué.

A lire: Électricité en Côte d'Ivoire: Voici les dernières nouvelles.

Le ministre Toungara a ajouté d'autres raisons : « Vous savez, pour produire 1 Mw, il faut environ 2 ha de terrain pour installer les panneaux. Pour produire 20Mw, il faut entre 30 et 40 ha de terrain. Dans des pays comme le Maroc et le Mali où vous avez un désert, cela est intéressant. Mais ici, là où le soleil brille le plus et dure longtemps, c'est dans ces zones-là que nous avons, aujourd'hui, une couverture végétale qui ne nous permet pas d'avoir l'énergie solaire. Par ailleurs, le solaire coûte environ 80 francs de kw/h. A combien allons nous vendre cette énergie alors que l (...)

Lire la suite sur Soir Info


Toungara Côte d'Ivoire Abidjan Plateau Mali Afrique Sénégal Maroc




Educarriere sur Facebook