Yopougon Gabriel gare / Un affrontement entre policiers et commerçants fait plusieurs blessés


Un blessé qui porte une large ouverture à la tête (Photo DR)
  • Source: L'Inter
  • Date: vend. 22 juil. 2016
  • Visites: 2147
  • Commentaires: 0
La tension était vive dans la matinée d'hier mercredi 20 juillet, à Yopougon Gabriel gare, à quelques encablures de Siporex.

Les agents du service technique de la mairie, en charge de l'opération  de déguerpissement de ce site qui abritait des maquis , restaurants et autres services, se sont rendus sur les lieux  pour l'enlèvement les ordures et des restes des baraques démolies. Ils s'y sont rendus avec des éléments des forces de l'ordre.

Cette opération, qui intervient dans la continuité du déguerpissement de ce site entamé le mercredi 13 juillet 2016, vise plus de 500 commerçants. 

Remontés pour avoir subi autant de préjudices, les ex-occupants de ce site n'ont pas voulu se laisser faire. Ils accusent la mairie de les déloger pour reloger un transporteur. Cette résistance a fait monter la tension d'un cran. Pour disperser les manifestants, munis de projectiles, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes. Il s'en est suivi un sauve-qui-peut. Malheureusement, on déplore des blessés du côté des commerçants. Il s'agit notamment de Sangaré Youssouf, Chérif Souleymane, Cissé Adama, Yao Kouadio. Ils ont été admis au Chu de Yopougon. Leurs vies ne sont pas en danger.

Cette situation a crée un bouchon au niveau de la circulation sur la voie pr (...)

Lire la suite sur L'Inter


Chu de Yopougon Siporex déguerpissement




Educarriere sur Facebook