Mandat d'arrêt international contre Sidy Diallo : La FIF réagit


Le président Sidy Diallo a représenté la Caf à l'Ag de la Fbf (Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: jeu. 14 juil. 2016
  • Visites: 2740
  • Commentaires: 0
Le Tribunal de première instance de Porto-Novo a lancé un mandat d'arrêt international contre Augustin Sidy Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football (Fif), et son homologue de Rd Congo, Constant Omari.

Ces deux personnalités étaient mandatées respectivement par la Fédération internationale de Football association (Fifa) et de la Confédération africaine de football (Caf), pour superviser l'assemblée générale élective de la Fédération béninoise de football (Fbf), tenue le 10 juin dernier. «Il en est de même pour les membres du bureau de la Fédération béninoise de football ainsi que tous les membres du Comité de normalisation (Conor). Il leur est reproché l'organisation du congrès électif de la Fbf qui s'est tenue le vendredi 10 juin dernier malgré l'ordonnance d'interdiction N°76/PI-PN/2016 rendue la veille, le jeudi 09 juin 2016 par Tribunal de première instance de Porto-Novo», précise 24haubenin.info.

Ce site web précise que les 15 membres de la Fbf et les 4 membres du Conor, convoqués le jeudi 10 juin au Tribunal de première instance de Porto-Novo, «pour répondre des faits portés à leurs charges: rébellion à décision de justice, faux et usage de faux, n'ont par répondu à l'appel du juge». Ils se sont fait représenter par leurs avocats respectifs qui n'ont pas été reçus pas le juge qui a donc décidé de lancer ces mandats d'arrêt.

Interrogée, une source proche du Comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football, précise que ce (...)

Lire la suite sur L'Inter


Fif Confédération africaine de football Sidy Diallo Congo mandat d'arrêt international




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun appel d'offre en cours.

Voir tous les appels d'offre