Grève à l'INSAAC : Le directeur général séquestré par les étudiants


(Photo d'archives)
  • Source: Le Quotidien d’Abidjan
  • Date: sam. 09 juil. 2016
  • Visites: 1363
  • Commentaires: 0

L’Institut national Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle (INSAAC) était en effervescence ce vendredi 8 juillet. Les étudiants y ont manifesté bruyamment pour réclamer le paiement intégral de leur bourse au titre de l’année académique 2015-2016. Le directeur général de l’établissement, N’Goran Koffi Modeste Armand, a été contraint par les manifestants de sortir de son bureau pendant plus d’une heure. Il a fallu l’intervention des forces publiques pour que le DG soit relaxé. Les étudiants en colère ont même bloqué la voie principale (le boulevard de l’Université), empêchant les véhicules de circuler durant près d’une demi-heure. Pour eux, c’est anormal que leur argent soit bloqué aussi longtemps et cela pendant toute l’année académique. « Ce n’est pas possible, il faut au moins qu’on nous donne notre argent par séquences », soutient une étudiante. Mais ceux-ci seront surpris d’apprendre par un communiqué lu par leur directeur, que la date limite de vérification des bourses était le vendredi 8 juillet à 12heures, jour même de leur grève. Et la directrice des Beaux-Arts d’enfoncer le clou en laissant entendre que désormais il n’y aurait plus de soutenance et que seule compteront, les notes déjà obtenues en classe. Selon Mathilde Moro, les étudiants ont troublé l’ordre public et ont préféré entrer en grève au lieu d’étudier et poser leur problème tranquillement. Pour rappel, l’INSAAC est un groupe composé de sept (7) écoles dont le directeur est N’Goran Koffi Modeste.

JOËL ZOUZOUA( stg)




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents