Côte d'Ivoire / L'Agence emploi jeunes et la SUCAF sigent un partenariat


M. Danho Pierre signe le protocole après le directeur des complexes Sucaf-ci, JP Champeaux, dans la salle de réunion de la préfecture de Korhogo. Au fond (3è), le ministre chargé de l’emploi des jeunes, Sidi Touré. (Photo © AIP)
  • Source: AIP
  • Date: mar. 05 juil. 2016
  • Visites: 1701
  • Commentaires: 5

Korhogo, Une convention de partenariat a été signée entre l’Agence emploi jeunes et la société sucrière Sucaf-CI afin de mutualiser les efforts de deux parties dans le recrutement de jeunes demandeurs d’emplois.

Le protocole a été signé par MM. Danho Pierre et JP Champeaux, respectivement administrateur de l’Agence emploi jeunes et directeur des complexes Sucaf-CI, lundi, à Korhogo, en présence du ministre en charge de l’emploi des jeunes, Sidi Touré.

Aux termes de ce partenariat, la Sucaf-CI s’engage renforcer à renforcer l’employabilité des jeunes ivoiriens par des stages de formations et des programmes d’aides à l’embauche pour une première qualification. Pour sa part, l’Etat de Côte d’Ivoire se propose accompagner la société dans ses besoins d’embauche en ressources humaines de qualité.

Filiale du groupe SIFCA, la Sucaf-CI est une entreprise agro industrielle qui dispose de deux complexes sucriers dans les départements de Katiola et de Ferkéssédougou et qui exploite quelque 15 000 hectares de plantation de canne à sucre. Elle emploie plus d’un millier de travailleurs permanents, plus de 3500 temporaires et offre quelque 3000 emplois indirects, a indiqué M. Champeaux.

D’ici à 2017, la convention avec l’Agence emploi jeune devrait bénéficier à plus de 250 jeunes de toutes les localités, ont annoncé les deux signataires qui espèrent aller au-delà de cette base, compte-tenu des bonnes perspectives de développement du sucrier ivoirien et du projet renforcement des postes de travail envisagé.

Véritable guichet unique embrassant toutes les initiatives d’emploi en faveur des jeunes, l’Agence emploi jeunes a été créée en avril 2015 et mise au cœur de la politique du gouvernement pour résorber le chômage au sein de la jeunesse ivoirienne. Pour réaliser cette ambition, elle s’emploie à créer un système « révolutionnaire et performant » reposant sur un partenariat durable entre le secteur public et le secteur privé, a confié M. Danho.

(AIP)

kaem/cmas




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents