Projet ''1 étudiant, 1 ordinateur'' : Koné Bruno a donné le top départ, hier


(Photo d'archives)
  • Source: Le Nouveau Réveil
  • Date: vend. 27 mai 2016
  • Visites: 2925
  • Commentaires: 1

Le ministre Koné Bruno, ministre de l’Economie numérique et de la poste a procédé hier, à la cérémonie officielle du lancement du projet dénommé « 1 étudiant, 1 ordinateur ». Une cérémonie qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, en présence de plusieurs membres du gouvernement ivoirien. C’est au total 10.000 étudiants qui bénéficieront de la première phase de ce projet dont le démarrage est prévu pour le 26 mai prochain et prendra fin le 19 août 2016. A ce jour, 10 étudiants ont symboliquement reçu leurs ordinateurs des mains du ministre. Ce projet qui est en effet, une déclinaison du projet présidentiel « un citoyen, un ordinateur, une connexion internet », le projet « 1 étudiant, 1 ordinateur » se veut être une « opportunité pour tous les étudiants de Côte d’Ivoire d’accéder à l’outil informatique » a indiqué le ministre Koné Bruno. S’étendant sur une période de trois ans, cette initiative qui permettra la mise à disposition des ordinateurs à coût réduit vise « 100.000 étudiants des universités et grandes écoles publiques ». Selon le ministre Koné Bruno, il faut « donner aux prochaines générations les moyens de créer de la valeur à partir des tics, les moyens de créer des opportunités d’emplois à la jeunesse et, les moyens de faire participer la Côte d’Ivoire au concert des nations ». Aussi a-t-il dévoilé son plan d’action pour les années à venir. Ces actions sont entre autres, l’introduction des tics dans le circuit de l’école primaire, la construction des salles multimédias dans les Etablissements du secondaire, l’installation effectif du wifi pour l’amélioration de la connexion à l’université de Cocody, et la mise en place des cyber-centres sur tout l’ensemble du territoire national. « Utiliser ces appareils à bon escient car la cybercriminalité n’est plus possible en Côte d’Ivoire » est le conseil que le ministre à tenu à donner à ces étudiants qui représentent l’élite de la Côte d’Ivoire future. Il faut noter que « le taux de fiscalisation des équipements des tics et des appareils téléphoniques est passé de 35% à 5% » a soutenu le ministre Koné Bruno. A son tour, le professeur Ly Ramata, actuelle ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a expliqué l’importance de ce projet pour ses étudiants. Pour elle, l’acquisition de ces ordinateurs est indispensable car ils facilitent l’accès des ressources pédagogiques numériques aux étudiants. Cette action marque « le premier jalon d’un processus de structuration fondée sur les tics dont la prochaine étape sera l’université virtuelle » a-t-elle ajouté. Au nom des récipiendaires, Amenan Lesli, étudiante à l’université de Cocody, a dit faire bon usage de son outil informatique au profit de ses études. C’est le dg de l’agence nationale du service universel des télécommunications (Ansut), Eloge Soro Kipéa, qui a présenté et expliqué les enjeux du projet. 

Deborah D




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour