Eliminatoires CAN 2017 : La Côte d'Ivoire bat le Soudan (1-0)

  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: vend. 25 mars 2016
  • Visites: 1868
  • Commentaires: 0
Sans briller, ni émerveiller, les Eléphants se sont imposés grâce à la seule réalisation de Gervinho. Une prestation loin d'être rassurante, surtout que les Eléphants devront confirmer dans quatre jours, au Soudan, avec plusieurs incertitudes.

Face à des tribunes loin de l'affluence Eléphant, le 11 de Michel Dussuyer a peiné à emballer la partie. Ce sont plutôt, les Faucons qui se mettent en exergue. Dès les premiers instants, la frappe de Bakri Abdel Gadir est contrée par le retour de Serge Aurier (4è). Bien regroupés autour de leur portier, Akram El Hadi, les Soudanais ne donnent pas d'espace aux Eléphants qui, en panne de mouvements, piétinent et se laissent piéger par l'ambition individuelle. Quant à Serge Aurier, il ne peut conclure à la 11è, après un ballon rejeté de la mauvaise des manières par la défense soudanaise accusant le coup, mais bien débout. De leur base arrière, les Faucons lancent même des alertes sporadiques et tranchantes. A la 17è, il faut un prompt Gbohouo pour stopper leur avancée, à la suite d'une perte de balle signée Aurier. Le match s'enlise et le public gronde. Un tonnerre de soupir qui n'entre pas dans les oreilles de sourds.

 

A partir de la 30è, le jeu à l'arrêt devient plus fluide, et les espaces se créent. A la 31è, Gervinho, profite de l'appel de Djakpa et transperce la défense soudanaise. Son caviar à Max Gradel est mal digéré, la faute à un pied baladeur. La seconde incursion de la flèche d'Hebei est plus efficace. Profitant de la maladresse de Salomon, Gervais ouvre le score dans un stade qui n'attendait que cela (1-0, 35è). A la 38è, Kalunho essaie de se mettre au niveau de son binôme, mais l'attaquant du Hertha manque sa reprise, après une frappe limpide de Gradel et un travail de sape d'Aurier. Aurier et Bony, une doublette qui aurait pu doubler la mise dans le temps additionnel. Mais le manque d'application prend le dessus. Et ce ne sont pas les complaintes de Dussuyer qui changeront la donne.

 

L'entrée appréciée de Serge N'Guessan

La seconde période de la première manche de la double-confrontation entre la Côte d'Ivoire ne restera pas dans les esprits. Seul fait appréciable, l'entrée de Serge N'Guessan. Simpliste et appliqué, le milieu de l'Afad a soulevé des applaudissements du public. Passé le bonheur, place à la frayeur. Puisque Eric Bailly et Serey Dié ont ressenti des douleurs en fin de partie. Des soucis déjà pour Michel Dussuyer avant le retour à Khartoum, le mardi prochain.

Patrick GUITEY

 

Côte d'Ivoire

16 Sylvain Gbohouo- 2 Diarrassouba Viera, 9 Eric Bailly, 17 Aurier Serge, 18 Constant Djakpa- 5 Seri Jean Michael, 14 Serey Dié, 15 Max Gradel- 10 Gervinho (Cap), 8 Salomon Kalou, 12 Wilfried Bony

Remplaçants

1 Sayouba Mandé, 3 Serge N'Guessan, 4 Wilfried Kanon, 6 Mamadou Bagayoko, 7 Seydou Doumbia, 11 Cyriac Gohi Bi, 13 Giovanni Sio 

Entraîneur : Michel Dussuyer

 

Soudan

16 Akram Elhadi-18 Amir Kamal, 3 Abdulatif Saeed, 7 Ramadan Agab, 2 El Taher Elhag, 6 Ali Gafar, 13 Nazer Hamed, 14 Abuaagla Abdalla, 9 Mohamed Hamed, 17 Mudather El Taïb, 4 Bakri Abdelgadir

Remplaçants

1 Yassein Yousif, 10 Mohamed Tahir, 11 Ragi Abdalate, 8 Mohamed Abdelmonein, 5 Salaheldin Mahmoud, 12 Bakhit Khamis, 15 Atahir El Tahir

Entraîneur : Mohamed Abdalla

 

Arbitre : Mehdi Abid Charef (Alg)

1er Ass : Abdelhak Etchiali (Alg)

2nd Ass : Mokrane Gourari

4è Off : Farouk Houasnia

 

Commissaire : Al Hadji Amadou Kane (Sen)




Eléphants Salomon Kalou Gervinho Serge Aurier Aurier Serge Max Gradel Sylvain Gbohouo Wilfried Kanon Serey Dié Seri Jean Michael Wilfried Bony Eric Bailly Côte d'Ivoire Hadj Ramadan



Educarriere sur Facebook