Violentes manifestations à l'université de Cocody : Des étudiants devant le juge
Les positions de la Police renforcées sur le campus


Après des heurts, la reprise semble timide à l’Ufhb (Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: mer. 13 janv. 2016
  • Visites: 2637
  • Commentaires: 0
Kouassi Arsène Jean François, Koua Kouassi Arcade Junior, Gnessoa Gnessoa Dieu Donné, Kouakou Yao Ange Gabriel, Palm Togué Ulrich David et Coulibaly, tous étudiants à l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody (Ufhb-c), étaient devant le juge d'instruction, le mardi 12 janvier 2016, au Plateau.

Cela après trois jours passés dans les locaux de la Préfecture de Police d'Abidjan à la suite de leur arrestation sur le campus, le samedi 10 janvier 2016.  Ils ont été pris par des éléments de la Police, appelés en urgence, compte tenu des manifestations violentes qu'ils seraient en train d'organiser pour bloquer les services d'administration et les amphis. Au moment où nous mettons sous presse, leur sort n'était pas encore connu. Toutefois, l'Ufhb-c  qui retrouvait peu à peu sa sérénité, est toujours sous le contrôle d'éléments d'intervention de la Police nationale, déployés à des endroits stratégiques. Cet impressionnant dispositif a été renforcé, ce mardi dès 10H. En effet, un cargo de la Compag (...)

Lire la suite sur Soir Info


Université Félix Houphouët-Boigny Abidjan Cocody Plateau Police nationale




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour