Alternance en 2020, parti réunifié : PDCI – RDR, ces sujets qui fâchent
Comment les partisans de Bédié mettent la pression sur le parti de Ouattara


(Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: sam. 05 déc. 2015
  • Visites: 2297
  • Commentaires: 5
Bien qu'ils soient d'accord avec leur président, Henri Konan Bédié pour le retour des autres partis Houphouëtistes au Pdci, les militants du vieux parti n'oublient pas cependant la question de l'alternance en 2020.

Ils sont convaincus qu'en 2020, ce sera à eux de gérer le pouvoir, conformément à une clause contenue dans ''l'appel de Daoukro'', qui a consacré la candidature unique du chef de l'État, Alassane Ouattara, pour le compte du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp)  à la dernière élection présidentielle. Clause qui stipulait que le Pdci soutient le candidat Ouattara pour un second mandat pour qu'en retour, le Rdr lui fasse la passe en 2020. Le fait que Bédié ait appelé tous les Houphouëtistes au bureau politique de son parti, le mardi 17 novembre dernier, à revenir au Pdci-Rda, aurait peut-être pu faire oublier la clause. Que non ! Les militants du vieux parti y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux. Mettant ainsi en difficulté leur leader et le chef de l'État, Alassane Ouattara qui avait indiqué, au cours de sa visite d'État dans le Bas Sassandra, que c'est le meilleur d'entre les Houphouëtistes qui lui succédera, bottant ainsi en touche la question de l'alternance au profit de son principal allié. Au Pdci, on n'a pas eu le courage de répondre au président Ouattara, sans doute de peur de s'attirer sur le dos la machine de l'État. Mais, au fond, on ne lâche pas l'affaire. En témoigne le communiqué final qui a sanctionné le dernier bureau politique du Pdci-Rda : « (…) Au terme du débat et en conséquence de ce qui précède, le Pdci-Rda : félicite le président Alassane Ouattara, pour sa brillante et éclatante réélection pour un second mandat et l'encourage à poursuivre ses efforts de réconciliation nationale et de cohésion sociale ; assure le président Alassane Ouattara de son soutien total. Le Pdci-Rda soutient l'application pleine et entière du deuxième volet de l'Appel de Daoukro, à savoir l'alternance en faveur du Pdci-Rda dans l'exercice du pouvoir d'Etat en (...)

Lire la suite sur L'Inter


Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Pdci Rhdp Houphouëtiste Rassemblement Sassandra Daoukro élection présidentielle réconciliation candidature




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour