Côte d'Ivoire / Présidentielle : Banny livre les raisons de son retrait


Banny croit avoir joué son rôle pour éviter à la Côte d'Ivoire de nouvelles souffrances. (Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 24 oct. 2015
  • Visites: 8005
  • Commentaires: 1
Après son retrait de la course au fauteuil présidentiel, Charles Konan Banny a donné les raisons dans une déclaration dont nous avons reçu copie.

DECLARATION DU CANDIDAT CHARLES KONAN BANNY RELATIVE A L'ELECTION PRESIDENTIELLE DU 25 OCTOBRE 2015

Mes chers compatriotes,

Au soir de sa vie, le président Félix Houphouët-Boigny a recommandé aux Ivoiriens de « parfaire la construction de la société ivoirienne » qu'il avait entreprise et d'élargir la voie qu'il avait tracée pendant les quarante années qu'il a passées au service de ses compatriotes.

La recommandation du père-fondateur concernait, entre autres, la quête de l'indépendance économique et l'enracinement d'une démocratie inculturée.

Deux décennies après sa disparition, qu'avons-nous fait de l'héritage qu'il nous a légué ? Je suis au regret de dire que nous l'avons dissipé.
En effet, nous observons un recul de la Côte d'Ivoire, plus particulièrement, en matière de démocratie, de liberté, de respect des droits humains et de recherche du consensus politique par le dialogue.

Le libre choix des dirigeants par les citoyens est un des droits humains les plus importants. Or, les élections présidentielles qui sont censées se tenir dans quelques jours sont déjà entachées de graves irrégularités qui font craindre un scrutin peu sincère, peu transparent et non inclusif.

Face à ce risque, tous les Ivoiriens épris de démocratie ont, dans un même élan, appelé le chef de l'Etat à un dialogue constructif, en vue de jeter les bases d'un consensus politique et de prévenir les crises qui résultent toujours d'élections mal organisées et de contentieux électoraux mal résolus. Les élections présidentielles de 2010, qui ont porté l'actuel président de la République à la magistrature suprême de notre pays nous le prouvent.

Dès le mois de mai, l'opposition a sollicité du chef de l'Etat un rendez-vous pour nouer le dialogue sur l'organisation des élections et toutes les questions litigieus (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Félix Houphouët-Boigny Banny présidentielle indépendance élections opposition Ivoirien





Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour