Redevance pour la campagne présidentielle 2015 : Chaque candidat doit payer 7 millions de Fcfa au BURIDA


Henriette Lagou appelle les candidats à répondre à l'appel du Burida (Ph DR)
  • Source: L'Inter
  • Date: jeu. 22 oct. 2015
  • Visites: 2601
  • Commentaires: 1
Le Bureau ivoirien du droit d'auteur (Burida) est en négociation depuis le lancement de la campagne électorale, avec les différents candidats à la présidentielle 2015, en vue de recouvrer les droits d'auteurs dus à l'utilisation des œuvres de l'esprit et surtout pour la musique jouée lors des meetings Irène Assa Viéira, directrice générale par intérim du Burida a adressé des courriers notifiant aux candidats qu'ils devront s'acquitter d'un forfait de sept millions de F cfa chacun.

Ce forfait que la directrice générale de cette institution estime discutable et négociable, n'a jusque-là pas encore rencontré l'assentiment des candidats. Si, selon le Burida, certains parmi eux ont promis à travers leurs différents staffs, de s'acquitter de ces droits, d'autres, par contre, n'ont pas encore réagi. Ce qui explique les nombreux communiqués du Burida publiés à l'endroit des candidats à la présidentielle. Toutefois, parmi ceux-ci, seul Mme Henriette Lagou s'est rendue au siège de l'institution, le lundi 19 octobre à Cocody-les II Plateaux, pour répondre à l'appel du Burida. A en croire les responsables de l'institution, la candid (...)

Lire la suite sur L'Inter


Burida Cocody Plateau présidentielle candidats droit d'auteur




Educarriere sur Facebook