Présidentielle 2015 / Charles Konan Banny promet : « Je vais faire revenir Gbagbo et Blé Goudé » - « Je mettrai fin au système de péage » - Son appel à Essy Amara, Mamadou Koulibaly et KKB


Charles Konan Banny a sonné la mobilisation du Leboutou pour donner jour, avec son élection, à « une Côte d'Ivoire nouvelle et rassemblée »
  • Source: L'Inter
  • Date: mar. 13 oct. 2015
  • Visites: 5667
  • Commentaires: 1
En course pour le fauteuil présidentiel, Charles Konan Banny a lancé sa campagne le samedi 10 octobre à Dabou.

Depuis le stade municipal où il était face à ses partisans qui ont bravé la pluie diluvienne, tombée ce jour, le candidat indépendant sorti du Pdci a livré ses 5 propositions de début de mandat sur ses 12 engagements en cas de victoire le 25 octobre prochain. Décidé à œuvrer à l'avènement «d'un pacte de confiance renouvelé dans une Côte d'Ivoire rassemblée », le natif de Morofè a expliqué d'emblée qu'à la fin de sa vie, le président Houphouet-Boigny a confié à ses héritiers la mission de parfaire, à sa suite, la construction de la société ivoirienne. Mais, à l'en croire, 22 ans après son décès, la Côte d'Ivoire est « en grand danger » parce que « les idéaux houphouetiens ont été abandonnés ». Aussi s'est-il porté candidat pour défendre ses valeurs auxquelles il dit être attachées. « J'ai décidé d'être fidèle aux recommandations du père fondateur. Je veux restaurer la Côte d'Ivoire en lui redonnant les atouts que des années d'affrontements politiques ont dissipés. C'est pourquoi mon 1er engagement de début de mandat, c'est la réconciliation nationale. J'organiserai à cet effet une conférence nationale, à l'issue de laquelle je prendrai des mesures pour la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés. Je vais faire revenir au pays Gbagbo et Blé Goudé. Comment peut-on rêver à la réconciliation en ignorant celui que vous considérez ici comme l'homme-lige, c'est-à-dire Laurent Gbagbo, qui est emprisonné à l'extérieur? Il est illusoire de penser réconciliation en excluant une partie des Ivoiriens. Je vais mettre fin à tout cela», s'est-il engagé. Bien avant, le candidat Banny qui a retracé son parcours d'enfant orphelin de père à 2 ans, citoyen du village Adjoukrou de Bonn, a appelé le peuple du Leboutou à l'accompagner dans sa volonté d'apporter le changement en Côte d'Ivoire. Il a fait savoir qu'une fois élu, conformément à ses principaux engagements, notamment la réduction significative des prix des denrées de grande consommation,  la mise en place d'une armée républicaine et d'une justice équitable et «non plus aux ordres », ainsi que la suppression dupéage pour la traversée du 3ème pont et le passage sur l'autoroute du Nord, les Ivoiriens dans leur (...)

Lire la suite sur L'Inter


village Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo Blé Goudé Banny Pdci réconciliation candidat exilés 3ème pont péage affrontement Ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour