Présidentielle 2015 : des victimes menacent de troubler la campagne de Charles Konan Banny


Charles K. Banny, ex-président de la Cdvr risque des jours mouvementés face aux victimes en colère. (Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 16 sept. 2015
  • Visites: 2732
  • Commentaires: 5
La présidentielle 2015 risque d'être cauchemardesque pour le candidat Charles Konan Banny, président de l'ex-Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr).

Il devra faire face à la colère des victimes de la crise en Côte d'IvoireEn effet, ces victimes ont exprimé leur volonté de perturber sa campagne si certaines de leurs volontés ne sont pas satisfaites. C'est ce qu'a fait savoir Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes en Côte d'Ivoire (Cvci), lors d'une conférence de presse, mercredi 15 septembre 2015, au District d'Abidjan-Plateau.

« Vu la non production du rapport financier lié à la mission de la Cdvr et de la manipulation du processus de réconciliation, à travers la validation de la candidature de son ex-président aux élections présidentielles de 2015, les victimes en Côte d'Ivoire s'autoproclament, ce jour, Directeur de campagne de Charles Konan Banny », a déclaré Issiaka Diaby. Une façon sous entendue de dire qu'ils vont troubler sa campagne.

En effet, au milieu des cinq points à l'ordre du jour, figurait la « mise en demeure des victimes à Charles Konan Banny ». Le Cvci accuse l'ex-président de la Cdvr, candidat à l'élection présidentielle d'octobre prochain, de n'avoir pas géré, comme il se devait, les seize (16) milliards de francs Cfa que l'Ét (...)



Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Banny Abidjan Plateau élection présidentielle réconciliation candidature élections



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour