Gaoussou Touré, ministre des Transports : Notre objectif est de faire de Air Côte d'Ivoire en Afrique, ce que Emirates est pour l'Asie

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: sam. 12 sept. 2015
  • Visites: 1874
  • Commentaires: 1

La compagnie aérienne nationale Air Côte d'Ivoire a effectué sa première liaison Abidjan-Man le jeudi 10 septembre 2015. Le ministre des Transports qui était à bord de l'avion en compagnie de certains de ses collègues du gouvernement, Albert Mabri Toikeusse et Roger Kacou, a dévoilé les objectifs assignés à Air Cote d'Ivoire : « Avec l'ouverture de cette ligne Abidjan-Man, Air Côte d'Ivoire vient apporter une contribution significative au développement du district du Tonkpi. Cela est une réalité ce jour grâce à un homme, le fils le plus digne du de la Côte d'Ivoire, l'homme providentiel que j'ai nommé Son Excellence Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire, qui ne ménage aucun effort pour que Air Côte d'Ivoire soit une compagnie forte au service de l'Afrique. Air Côte d'Ivoire à Man est un véritable symbole. Oui, connaissant la valeur et le rôle important que peut jouer une compagnie nationale de transport aérien dans l'intégration des peuples et pour le rayonnement de notre pays, le Président de la République a décidé de créer, en 2012, cette compagnie qu'il a voulue forte et dynamique, rompant ainsi avec les méthodes de laxisme, de mauvaise gestion et de sous-capitalisation, reprochées à la défunte compagnie aérienne ivoirienne (…) Cela est pour nous un exploit, bien que d'énormes défis restent à relever. Car, comme nous aimons à le dire, notre objectif à terme est de faire de Air Côte d'Ivoire en Afrique, ce que Emirates est pour l'Asie ».

Le ministre Gaoussou Touré a dressé le bilan des activités de la compagnie aérienne nationale : « Après seulement deux (2) années d'activités, nous pouvons affirmer que le décollage a réussi : notre compagnie nationale est aujourd'hui la première compagnie de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, avec plus du tiers du trafic de l'aéroport à son actif et plus de 40% des passagers qui fréquentent notre aéroport. Plus de quatre cents (400) emplois directs ont été créés sans compter les emplois induits créés à l'aéroport d'Abidjan, à la régie, à l'aviation civile, à Avisecure et tous les autres prestataires de la plate-forme aéroportuaire, estimés aujourd'hui à 1800 emplois. Plus de 18 capitales sont desservies, avec un nombre de passagers passant de 200 000 à 400 000, entre 2013 et 2014. Au premier trimestre de 2015, nous étions à 300 000 passagers, dépassant ainsi notre principal concurrent qui avait 3 ans d'avance sur nous »

Olivier Dion




aéroport international Félix Houphouët-Boigny Air Côte d'Ivoire Alassane Ouattara Mabri Toikeusse Gaoussou Touré Abidjan Afrique gouvernement emplois développement



Educarriere sur Facebook