Football / Encadrement technique des Eléphants : Ce qui s'est passé entre Kasperczak et la FIF - Pourquoi le technicien frano-polonais a préféré la Tunisie


Henry Kasperczak n'a pas dit toute la vérité sur son choix pour le banc tunisien. (Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: jeu. 16 juil. 2015
  • Visites: 1952
  • Commentaires: 1
Voulant sans doute marquer les esprits avec son retour en Tunisie, Henry Kasperczack a juste après sa nomination à la tête des Aigles de Carthage, accordé un entretien fracassant à l'hebdomadaire sportif français France Football.

Entre demi-vérités et volonté de justification, le Franco-polonais a évoqué le recrutement actuellement en cours sur le banc ivoirien. Il a nié y avoir fait acte de candidature. Ni personnellement ni par son agent interposé. «Je préfère généralement le faire moi-même et directement. Avec un agent, ça ne vous donne pas la garantie. Je n'ai pas eu de contact (avec la Fif: Ndlr)», a-t-il soutenu.

Du côté de la Fédération ivoirienne de football (Fif), l'on estime que l'ancien sélectionneur du Mali peut faire le dos rond si cela lui en dit. Il n'empêche, il a bel et bien déposé, par l'entremise de son agent, un dossier de candidature. «Il a déposé son dossier. Et nous avons plus d'une fois discuté avec son agent. Nous avons analysé son dossier», nous a confié une source fédérale crédible. «Il nous a dit qu'il ne voulait pas se retrouver au chômage. Il a donc choisi la Tunisie. Ce qui est évidemment rentable pour lui puisque la Tunisie paye mieux que la Côte d'Ivoire. Quand nous avons appris qu'il a signé avec la T (...)

Lire la suite sur L'Inter


Fif France Football Aigles de Carthage Côte d'Ivoire Mali Tunisie chômage candidature




Educarriere sur Facebook