Football / Accusé d'avoir des ''exigences obscènes'' par le club d'Al Jazira, Gervinho réagit : « Ce n'est pas vrai... »


(Photo d'archives)
  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: mer. 01 juil. 2015
  • Visites: 2603
  • Commentaires: 0
Accusé d'avoir des “exigences obscènes“ par un communiqué du club d'Al Jazira, Gervinho s'est inscrit en faux. L'attaquant de l'AS Roma dément l'ensemble des allégations qui ont fait flamber la toile.

A Abidjan pour ses vacances, Gervinho nie en bloc avoir demandé « un hélicoptère, une plage privée, une villa pour accueillir sa famille et un nombre illimité de billets d'avion entre Abidjan et Abou Dabi ». Dans les colonnes de France Football, l'attaquant de l'AS Roma s'est dit surpris par cette information. « Je ne sais pas d'où provient ce genre d'information sur ma personne. Mais tout est archi faux ! Je n'ai fait aucune demande dans ce sens. Moi, quand je signe quelque part, je ne m'intéresse pas à tous ces artifices. Tout ce qui se raconte depuis une journée n'est pas vrai.» 

Et pourtant, le club émirati avait bel et bien émis un communiqué dans lequel il indiquait la rupture des négociations avec le joueur à cause d'exigences jugées d'obscènes. «Sur la route menant à l'accord, nous nous sommes heurtés à un mur impénétrable à cause des exigences contractuelles excessives du joueur. Le transfert est tombé à l'eau après qu'il a commencé à faire des demandes obscènes », pouvait-on lire dans le communiqué publié puis zappé au profit d'un autre beaucoup plus accommodant, mais confirmant l'arrêt des négociations avec le joueur pour des « détails techniques » non-définis. A l'heure où le joueur se dit étranger à cette “folie des grandeurs“, les regards se tournent vers l'entourage du joueur (agent et manager) qui n'a pas encore réagi. 

Patrick GUITEY




France Football Gervinho Abidjan



Educarriere sur Facebook