Daloa : Des populations en colère contre les FRCI


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: Soir Info
  • Date: lun. 15 juin 2015
  • Visites: 3658
  • Commentaires: 0
Dans plusieurs localités de Daloa (359 km au centre-ouest d'Abidjan), la sérénité et la sécurité ont foutu le camp.

Cette situation met en rogne les populations qui souhaitent le départ des éléments des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci). «Avant la visite du chef de l'Etat dans le district du Denguelé, ces Frci ont été chassées des postes. Aujourd'hui, elles sont revenues et l'insécurité est galopante dans nos localités. Il ne se passe pas de jour sans racket ou vols avec des armes de guerre. Certains nous disent qu'ils seront dans le programme de démobilisation et de réinsertion (Addr, ndlr). Que les autorités ivoiriennes le fassent le plus tôt possible avant que la situation ne dégénère entre nous, car nous ne les supportons plus dans leur racket et leur harcèlement », nous a expliqué, en colère, Tra Alexandre, un habitant de Zéréfla au nord de Daloa, le jeudi 11 juin 2015 lors d'un échange téléphonique.

Cette situation est également ressentie par les populations de Luenoufla, Bandahi, Manoufla et Bédiala. « Nous ne pouvons plus accepter les Frci sur les postes de contrôle qu'ils ont créés eux-mêmes. C'est pourquoi, nous lan&cce (...)

Lire la suite sur Soir Info


Côte d'Ivoire Abidjan Daloa Dengue racket ivoirien




Educarriere sur Facebook