Embrasement à l'Ouest / De violents affrontements : Plusieurs victimes


La sempiternelle question des transactions sur les terres est à la base des conflits à l’ouest. (Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: Soir Info
  • Date: vend. 29 mai 2015
  • Visites: 5474
  • Commentaires: 1
Des affrontements qui opposent deux communautés, se sont produits les vendredi 22 et samedi 23 mai 2015 aux frontières territoriales des départements de Bloléquin et Toulépleu, à l'ouest de la Côte d'Ivoire dans le village de Kpobly-Douhozé.

Ces combats, impliquant notamment des autochtones guéré et des allogènes burkinabè, ont fait, selon des témoins sur place que nous avons joints le mercredi 27 mai 2015, ainsi que des sources sécuritaires, au moins 7 blessés par balles et à l'arme blanche. C'est à coup de machette et de kalachnikov que les deux communautés se sont battues, selon nos sources.

Les affrontements ne se sont pas généralisés aux autres villages des deux départements. Un calme précaire règne dans la sous-préfecture de Péhé, dont les ressortissants ont été la cible. Deux des protagonistes, grièvement blessés, au seuil de la mort, ont été conduits à l'hôpital général de Toulépleu, et d'autres soignés sur place à Péhé. Il s'agit des frères Monhiro : Lucien, Basile et Sylvain, grièvement blessés par balles et à la machette.

La tension reste toujours «  incandescente » même si, selon nos sources, les combats ont fait place à des pourparlers menés par Barro Arouna, le sous-préfet de Péhé. «  Mes frères sont dans un état comateux. Ils sont toujours sous traitement à l'hôpital. Aujourd'hui ( Ndlr, hier), nous avons annulé notre déplacement avec le sous-préfet de Kadeguézon à cause de la tension qui règne. Il a entrepris des pourparlers mais les Burkinabè ne veulent rien entendre. Armés de kalachnikovs, ils occupent to (...)

Lire la suite sur Soir Info


village Côte d'Ivoire Burkina affrontement




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour