Avant le congrès extraordinaire / Banny se lâche : « C'est un honneur d'être un irréductible » - « Je ne suis pas un suiveur... »


Banny ne s'est pas embarrassé de fioritures pour dire son fait à Bédié. (Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: sam. 28 fév. 2015
  • Visites: 1667
  • Commentaires: 0
C'est la toute première fois qu'il se lâche, depuis qu'il a affiché son intention de défendre les couleurs du Pdci à la prochaine élection présidentielle.

Charles Konan Banny s'est, en effet, exprimé, sans la langue de bois qu'on lui connaît, devant des chefs coutumiers baoulé du département de Sinfra, qu'il a reçus, lundi dernier, en audience privée à Yamoussoukro. Juste après s'être entretenu avec le comité de médiation à sa résidence privée de la Riviera, il s'est retrouvé, chez lui à Morofé, où il a parlé avec le coeur à ses hôtes venus de Sinfra. Il ressort de ces échanges que l'ex-Premier ministre n'a pas du tout été tendre à l'encontre dule président de son parti, Henri Konan Bédié. « Chers compatriotes, l'heure est grave, Ivoiriens et Ivoiriennes, militants et militantes du Pdci-rda. Je sens mon pays en danger », a-t-il commencé par dire, avant de s'étendre sur les raisons de sa candidature : « Le Pdci-Rda est l'héritage que notre Père Houphouët nous a légué. Nous n'avons pas le droit de le brader au premier venu. Et il nous appartient à nous tous de combattre l'imposture. Le Pdci-rda est le fruit du sang de nos parents, de tous ces hommes et femmes intrépides. Nous devons répondre à l'appel pour le défendre. J'ai déclaré ma candidature pour préserver l'héritable de Félix Houphouët-Boigny et pour une Côte d'Ivoire réconciliée ».

Très remonté contre Bédié et son appel à soutenir Alassane Ouattara, il a fustigé ce que le président du Pdci se prépare à faire aujourd'hui, à la faveur du congrès extraordinaire du parti. « Comment peut-on comprendre qu'à lui tout seul (allusion à Bédié, ndlr), il prenne le contre-pied du congrès de ce parti, en soutenant que (...)

Lire la suite sur Soir Info


Félix Houphouët-Boigny Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Banny Pdci Côte d'Ivoire Yamoussoukro Riviera Sinfra élection présidentielle candidature




Educarriere sur Facebook