CAN 2015 - Goupe D : Avant Côte d'Ivoire-Mali, les Eléphants sur le pied de guerre

  • Source: Nord-Sud
  • Date: vend. 23 janv. 2015
  • Visites: 2086
  • Commentaires: 3

Fallait-il s'attendre à autre chose qu'à un sentiment de révolte de la part des Eléphants après le match nul enregistré face à la Guinée lors de la première journée du Groupe D (1-1) ? Que non.

En tout cas, les poulains du sélectionneur Hervé Renard sont entrés en conseil de guerre depuis mercredi dernier. Loin des regards du staff technique et médical, les 23 joueurs ivoiriens ont, en effet, tenu une réunion de vérité pour remettre les choses dans l'ordre, dissiper les malentendus et ressouder surtout les liens de solidarité.

Il ressort, en tout cas, de cette réunion une volonté commune de montrer un visage plus conquérant et plus enthousiaste face au Mali. En clair, les Eléphants sont sur le pied de guerre. Et cela s'est vu, hier, lors de la séance d'entraînement qui s'est tenue au Stade Ela Nguema dans le quartier de la Paz. Avec sérieux et application, les 23 Eléphants ont sacrifié aux différents ateliers physiques et phases de jeu tactique dictés par Hervé Renard.

Le sélectionneur national des Eléphants veut contrôler le match et pour cela, il faudra avoir le ballon face au Mali. Raison pour laquelle il a intensifié les exercices de conservation de balle et surtout sur un pressing haut. Une philosophie qui va demander beaucoup de travail à l'ensemble de l'équipe. Un sacrifice auquel Hervé Renard tient absolument. A raison d'ailleurs puisque devant la puissance athlétique et physique malienne, les Eléphants devront être prêts.

Pour combler l'absence de Gervinho qui à coup sûr, se fera sentir, le sélectionneur national de la Côte d'Ivoire croit avoir des solutions de rechange avec Assalé Roger ou Max Gradel. Une chose est sûre. Les Eléphants ne comptent pas se laisser abattre par l'absence de Gervinho. Eux qui ont montré qu'ils avaient de la ressource en revenant au score face à la Guinée malgré leur infériorité numérique.

Face au Mali, ce sera un autre combat. Et les Eléphants se préparent à sortir le grand jeu.

De Bouaffo 
Envoyé spécial à Malabo




Eléphants Gervinho Hervé Renard Max Gradel Assalé Roger Côte d'Ivoire Mali Guinée ivoiriens



Educarriere sur Facebook