Lobbying pour la libération de Gbagbo : Stéphane Kipré rencontre Jacob Zuma

  • Source: Le Nouveau Courrier
  • Date: jeu. 27 nov. 2014
  • Visites: 2216
  • Commentaires: 3
Le président sud-africain, Jacob Zuma, a reçu récemment le président de l'Union des nouvelles générations (Ung), Stéphane Kipré, avec qui il a évoqué l'actualité ivoirienne, avec en point de mire la question de la libération du président Laurent Gbagbo.

Le président de l'Union des nouvelles générations (UNG), Stéphane Kipré, ne chôme pas depuis son départ en exil après le reniement de la démocratie le 11 avril 2011. En plus de l'extension des bases de son parti politique au niveau de l'Europe, des conférences et autres colloques auxquels il est régulièrement invité à débattre de la situation socio-politique actuelle en Côte d'Ivoire, Stéphane Kipré voyage à travers le monde à la rencontre d'éminentes personnalités, des chefs d'Etat, des leaders d'opinion, etc. pour changer de leur entendement les idées que les médias et la diplomatie pro-Ouattara leur ont inculquées. « (...) Nous pensons à l'Union des nouvelles générations que c'est très réducteur de penser que la crise que nous avons connue est liée à des élections mal organisées et que par conséquent, nous en sortirons par une autre élection en 2015. Ce pourquoi l'on nous a bombardé n'est pas une question de résultats des élections mais bien parce que nous sommes assimilés à des souverainistes, des nationalistes, des personnes pour qui la dignité du continent africain n'est pas négociable. C'est-à-dire qu'il y a des gens pour qui l'Afrique ne doit pas être libre car cela est contre leurs intérêts. Ces personnes en Occident ont trouvé des marionnettes en Côte d'Ivoire pour se mettre à leur disposition contre leur peuple, contre leur continent et contre leur pays », a rappelé Stéphane Kipré, avant de poursuivre en ces termes : « C'est pourquoi nous parcourons le monde pour expliquer ce que le peuple ivoirien vit depuis 2002 et la tentative de coup d'Etat qui s'est muée en rébellion. Dans cette démarche, il faut approcher les dirigeants et les peuples qui ont un passé de lutte acharnée. Je me suis donc fait fort d'expliquer au président sud-africain Jacob Zuma qui m'a fait l'honneur de me recevoir que chaque génération a son combat et son combattant et qu'a l'instar de Mandela hier en Afrique du Sud, Laurent Gbagbo mène un combat pour le progrès et la dignité de l'Afrique.»

Dans cette même logique, le président de l'UNG a également évoqué avec le numéro un sud- africain, entre autres la question de l'ouverture du jeu démocratique dans son pays, la libération des détenus poli- tiques, notamment le président Laurent Gbagbo injustement détenus à La Haye. « J'ai aussi voulu apprendre au moment où notre camp traverse des turbulences, le secret de la fidélité des sud-africains à leur combat et à leur leader en dépit de ses 27 années d'incarcération », a expliqué le président de l'Ung après son audience avec Jacob Zuma.




Laurent Gbagbo Stéphane Kipré Ouattara Côte d'Ivoire La Haye Afrique du Sud Europe élections



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour