En visite nocturne sur les chantiers de Ouattara : Duncan aux ouvriers « les ivoiriens sont pressés »

  • Source: Le Democrate
  • Date: mer. 19 nov. 2014
  • Visites: 1985
  • Commentaires: 0

Le Premier ministre, ministre de l'Economie, des Finances et du Budget, M. Daniel Kablan Duncan a effectué lundi 17 novembre, une visite nocturne de plusieurs chantiers d'infrastructures routières et hydrauliques de la ville d'Abidjan. La tournée qui s'est achevé dans la commune de Cocody, sur le chantier du boulevard de France « redressé », à la Riviera Golf, a débuté par la visite du chantier de la réhabilitation de l'esplanade de la Présidence de la République.

Après cette étape, c'est la ville de Moossou (40 Km au sud d'Abidjan) qui a accueilli la délégation conduite par M. Duncan, venue s'enquérir de l'état d'avancement des travaux de construction du poste de reprise, construit dans le cadre du projet d'alimentation en eau de la capitale économique ivoirienne à partir du département de Bonoua.

Cap a, ensuite, été mis sur la commune de Yopougon, au quartier de Niangon, dans le nord d'Abidjan où le Premier ministre a assisté à la pose des canalisations du chantier de renforcement du réseau de distribution d'eau. 
Le visiteur Duncan a insisté sur l'accélération des travaux en vue de raccourcir les délais de livraisons des différents chantiers en cours. Car, a-t-il soutenu, les Ivoiriens « sont impatients ».

« Ils veulent les routes rapidement. Ils veulent de l'eau rapidement. Vous voyez que les habitants de Yopougon sont contents d'avoir de l'eau à la fin de l'année », lancé le Chef du Gouvernement aux travailleurs, expliquant qu'une exécution normale des travaux repousserait les délais de livraison des ouvrages.

« Si vous voulez aller vite, je ne dirais pas qu'il faut travailler 24h/24 mais il faut faire en sorte que le temps soit utilisé au mieux », a renchéri le Premier ministre, ajoutant qu'avec le rythme imposé aux entreprises les délais de livraison des différents chantiers seront tenus.
Ce sont 80.000 m3 d'eau qui alimenteront les zones sud d'Abidjan à partir de Bonoua, tandis que le nord sera renforcée par 42.000 m3 en provenance de la nappe d'Anguédégou (Yopougon).

En ce qui concerne les travaux de voirie, M. Duncan a mentionné qu'il s'agit d'améliorer la circulation à Abidjan qui est « quelque peu difficile ». Ces travaux faciliteront à leur terme la circulation et offriront de bien meilleures voies. Ainsi, le pont Félix Houphouët-Boigny devrait faire l'objet d'une réhabilitation après les travaux en cours du pont de Gaulle et ses voies d'accès.

« C'est un dossier de remise à niveau qui va coûter autour de 25 milliards FCFA, sur lequel on travaille et qui va être lancé au moment opportun. Tous les travaux seront faits en temps opportun. Il n'y a rien qui sera oublié », a révélé le Premier ministre.

Pour la conduite des travaux, les opérateurs installés sur les emprises des ouvrages concernés seront déguerpis, a insisté le Chef du Gouvernement ivoirien. « (ils) vont quitter ces endroits au temps opportun », a-t-il indiqué.

Affichant sa satisfaction de ce que les « choses avancent globalement», le Premier ministre a félicité le ministre des Infrastructures économiques Patrick Achi qui était à ses côtés ainsi que les responsables de toutes les structures engagées sur ces chantiers la nuit.




Félix Houphouët-Boigny Daniel Kablan Duncan Patrick Achi Abidjan Cocody Yopougon Riviera Bonoua France Gouvernement Budget



Educarriere sur Facebook