Johnny Lafleur : Des révélations sur sa mort


(Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 27 oct. 2014
  • Visites: 7908
  • Commentaires: 3
L'artiste-chanteur Jean Niambrui alias Johnny Lafleur est décédé, le samedi 25 octobre 2014, à Abidjan (Cocody-Danga), au domicile de l'un de ses cousins, nous rapporte une source.

L'artiste, on le sait, était très mal en point depuis quelques mois.'' Voici les conséquences de six piqûres de paluject, qu'un employé d'une pharmacie de la place m'a faites depuis le mois d'octobre, sur sa propre proposition. Et depuis, j'ai gardé le lit. Je ne peux plus marcher. Ma jambe droite est paralysée et elle s'atrophie de jour en jour. Ma fesse droite est sérieusement enflée. Je m'assois et me couche sur un seul côté. Je suis incapable de me laver. C'est un vrai calvaire que je vis'', avait confié ''Gnowili'' en février dans nos colonnes, lors d'une visite à son domicile.

Ainsi, la vie de celui qui s'affichait comme le digne successeur d'Ernesto Djédjé (le père du Ziglibity) s'enlise dans une spirale infernale, faite de douleur accompagnée de souffrance morale. Ce virtuose, passera par monts et par vaux, toutes les institutions sanitaires de la capitale économique et même traditionnelles, en quête de formule miracle pour recouvrer la santé.

Selon nos sources, très mal en point, l'artiste quitte donc son domicile de Marcory pour rejoindre celui de son frère à Yopougon-Niangon, où il vit désormais. Mais 2 jours avant sa mort, il est envoyé à Cocody, chez son cousin qui, lui, a un domicile plus proche de la polyclinique Cocody-Danga où Johny suivait ses soins. Très affaibli et ne pouvant ni manger ni  prendre ses médicaments, il décède au domicile de ce cousin à Cocody-Danga entre 9h et 10 h du matin, le samedi 25 octobre 2014. Alerté, le commissariat du 8è arrondissement de Cocody dép&ec (...)

Lire la suite sur L'Inter


Yopougon Lafleur Abidjan Cocody Marcory




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour