Ebola en Afrique / Déjà 1400 morts : le Président Ouattara convoque des Ministres en urgence

  • Source: Le Democrate
  • Date: jeu. 28 août 2014
  • Visites: 2082
  • Commentaires: 1

Le Chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara a présidé, mercredi, une réunion interministérielle pour faire le point de l'évolution de l'épidémie hémorragique à virus Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest où elle a déjà causé près 1400 morts.

Cette réunion qui a réuni autour du Président Alassane Ouattara, le ministre de l'intérieur, la ministre de la santé et de la lutte contre le Sida, le ministre des transports, celui du budget et la ministre de l'économie et des finances, a été sanctionnée par un communiqué du Conseil national de la sécurité (CNS) dont la teneur sera publiée au plus tard à 20h00, heure locale et Gmt.

Le Directeur général de l'Aéroport international d'Abidjan (AERIA), le Directeur général de la police ainsi que le Commandant supérieur de la gendarmerie ont, également, participé à cette réunion d'urgence.

A son arrivée, mardi, de France où il a passé un séjour de deux semaines, le Président Alassane Ouattara a appelé ses compatriotes à mettre fin aux rumeurs autour de l'Ebola. Rassurant qu'aucun « cas d'Ebola n'a été déclaré en Côte d'Ivoire », il a dans la foulée appelé à une « solidarité internationale » contre cette maladie.

Le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) fait ressortir près de 1400 décès liés à l'épidémie hémorragique du virus Ebola, cinq mois après son déclenchement en Guinée. Le Libéria a enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas de décès avec 95 morts et 126 cas. Il y a au total 972 cas dont plus 576 décès au Libéria. En Sierra Léone, il y plus de 9 morts et 59 nouveaux cas. Au total, la Sierra Léone enregistre 907 cas et plus de 374 morts. S'agissant de la Guinée, d'où la maladie est partie, le bilan fait état de plus de deux nouveaux décès et 36 nouveaux cas. Le bilan total fait ressortir 579 cas dont 396 morts. Le virus Ebola a, également, fait une réapparition en République Démocratique du Congo où le virus a été découvert pour la première fois, en 1976.




Côte d'Ivoire Alassane Ouattara Abidjan France Afrique de l'Ouest Guinée République Démocratique du Congo OMS Ebola gendarmerie police budget ivoirien santé



Educarriere sur Facebook