Warning: mysql_fetch_object(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/users/k1000/html/news/index.php on line 21
- Actualités - Educarriere.ci
Document sans titre
Suivez nous sur

 
NOUVEAU SITE
Politique
Côte d'Ivoire : Au moins un mort dans l'attaque contre les forces de sécurité

Source : AFP
Date : vend. 21 sept. 2012
» Plus d'actualités
» Les plus lues
» Les plus commentées
Imprimer cet article


ABIDJAN - Au moins une personne a été tuée lors des attaques qui ont visé jeudi soir des commissariats et une gendarmerie dans le sud d'Abidjan, a constaté vendredi un photographe de l'AFP.

Deux commissariats de police et le poste de gendarmerie de Vridi ont été attaqués par des hommes armés jeudi en début de soirée, dans la commune de Port-Bouët, dans le sud d'Abidjan, non loin de l'aéroport international. Aucun bilan n'est encore disponible de source officielle.

Un photographe de l'AFP qui s'est rendu sur place a vu le corps d'un homme, en civil, gisant au bord de la rue, près du corridor d'Abidjan-sud, une vaste route qui mène de la capitale économique de Côte d'Ivoire au Ghana.

Les forces de sécurité ivoiriennes ont installés des postes de contrôle à proximité du Corridor, fouillant les véhicules.

Au moins une personne soupçonnée d'avoir participé aux violences a été arrêtée, selon une source de sécurité.

Un porte-parole de la force Licorne, dont le cantonnement se trouve non loin des attaques, toujours dans le quartier de Port-Bouët, a indiqué que les soldats français n'étaient pas intervenus.

Ces attaques, survenant après un mois d'accalmie, se sont produites le jour même où une cérémonie militaire a rendu hommage, en présence du président Alassane Ouattara, à seize militaires victimes de précédents assauts contre les forces de sécurité.

Une vague d'attaques avait déjà visé en août ces forces, à Abidjan, dans ses environs et dans l'ouest du pays, marquant le plus grave regain de tension en Côte d'Ivoire depuis la fin de la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011, qui a fait quelque 3.000 morts.

Elles avaient été attribuées par les autorités à des partisans de l'ancien président Laurent Gbagbo - des civils et des militaires, policiers ou gendarmes -, ce que dément le parti de l'ex-chef de l'Etat, le Front populaire ivoirien (FPI).

Ces violences ont été suivies de l'arrestation de plusieurs hauts
responsables du camp Gbagbo, dont le secrétaire général du FPI, Laurent Akoun, condamné à six mois de prison ferme pour "trouble de l'ordre public".


PUBLICITE

Autres articles
Présidentielle 2015 / Youssouf Bakayoko : « Le fichier électoral sera mis à jour au premier trimestre 2015 »  Soir Info  - Il y a 22 heures
Interview / KKB, candidat à la prochaine présidentielle : « Si les chantiers faisaient gagner un candidat, Bédié ne serait jamais parti...»  Parti politique  - Il y a 22 heures
Retour en Côte d'Ivoire de Koudou Jeannette, la soeur cadette de Gbagbo après 4 ans d'exil au Ghana  nouveaucourrier.net  - sam. 24 janv. 2015
Crise au FPI : Echanges houleux entre Affi et le comité de contrôle - Voici les points de désaccord - Un nouveau face-à-face lundi  L'Inter  - sam. 24 janv. 2015
A 9 mois de la présidentielle / Le Nonce Apostolique aux hommes politiques : « On ne prend pas la machette pour imposer sa pensée » - Ses vérités à l'Eglise catholique  L'Inter  - sam. 24 janv. 2015
 





    OFFRES D'EMPLOI DU JOUR


CONSEILLERS FINANCIERS FREELANCE
Date limite : 01/02/2015
Toutes les Offres d'emploi


    TOP ARTICLES DE LA SEMAINE


Les plus lus
Les plus commentés
 


Actualités Emploi Formation Entrepreneuriat Nos Concepts Nos Services
Global Management Challenge
Guide de l'Entrepreneur Les Trophées de l'Excellence
Investir en 2012    
Economie & Finance E-Business Plan    
Sciences et Technologies DRH Corner      
Sports Conseils RH      
Politique          
Santé          
Arts et Culture          
Copyright © 2004-2013 - Educarriere.net - Tous droits réservés - Tél : 22 44 44 48
Hotlines & M-payments : – 55 14 14 14 – 41 41 14 14 - Email : ci@educarriere.net